Addiction.travel | Les hoteliers-restaurateurs ne sont-ils pas responsables ? | Addiction.travel
4157
question-template-default,single,single-question,postid-4157,ajax_updown_fade,page_not_loaded,

BLOG

Les hoteliers-restaurateurs ne sont-ils pas responsables ?

25 Sep 2013, Publié par Rémi à
Il faut que vous compreniez les méthodes de recrutement de ces portails de réservation en ligne pour percevoir l’engrenage dans lequel les hôteliers-restaurateurs se sont engouffrés sans le savoir. C’est un peu comme le petit producteur et la grande distribution.

A l’origine, pour mettre le « pied dans la porte », ils promettent un afflux de clients importants, et proposent des commissions relativement faibles.

Puis, dans leurs contrats, ils s’octroient la possibilité d’acheter la marque de leurs clients par l’achat de mots clés. Ces multinationales, souvent basées à l’étranger, achètent donc les noms des établissements à coût de millions d’euros, ils détournent ainsi les clients des sites officiels en apparaissant en n°1 sur les moteurs de recherche comme Google.

Avec cette stratégie, pour les hôteliers-restaurateurs, ces portails deviennent incontournables. C’est là que la pression commence vraiment. Voilà ce qu’ils leur disent : « si tu souhaites plus de visibilité sur notre portail, tu dois augmenter notre part de commissions ».

Ainsi, chaque année, à mesure que le CA apporté par ces portails augmente, les contrats sont renégociés et certaines commissions augmentent progressivement pour atteindre jusqu’à 30%. Dans l’étude que j’ai mené auprès de 700 hôtels, 60 % ont déclaré avoir déjà contracté un contrat et parmi eux 9 % déclarent être déjà dans cette gamme de commission.

Share Button

Poster un commentaire